Depuis plusieurs mois, les enfants semblent prendre la relève pour alerter sur la gravité réelle de l’urgence climatique à laquelle nous faisons face. Motivés et inspirés par la jeune Greta Thunberg, des élèves dans plus de 160 pays et dans au moins 2000 établissements, désertent leurs salles de classe chaque vendredi pour se faire entendre afin que la planète et leur avenir soient sauvés, avant qu’il ne soit trop tard.

Cette nouvelle génération de militants pour le climat va encore occuper les rues ce mois de septembre pour une Grève mondiale pour le climat à travers une semaine d’actions afin d’exiger la fin de l’ère des combustibles fossiles et la justice climatique pour tous.

Partageant les mêmes inquiétudes que les autres jeunes du monde, les écoliers sénégalais comptent marquer cet évènement appelé #GlobalClimateStrike, malgré qu’ils soient en vacances.

Parmi ces organisations qui comptent faire la mobilisation pendant cette grève mondiale pour le climat, nous avons noté l’organisation Action Solidaire International qui, en collaboration avec l’Organisation 350 Africa et d’autres partenaires, a initié un camp climat énergie qui verra la participation de tous les clubs changement climatique et d’autres acteurs de la société civile.

ACTION SOLIDAIRE INTERNATIONAL dans la mise en œuvre de son projet de Clubs de Changements Climatiques dénommé « P3C », avait installé officiellement des clubs de jeunes dans une vingtaine de localités. Ce programme vise à promouvoir d’une part l’écocitoyenneté et l’éco-responsabilité chez les jeunes en particulier et d’ autre part à sensibiliser les populations sur les enjeux des changements climatiques et les énergies renouvelables afin de les inciter à adopter des comportements favorables au développement durable.

« Dans le but d’outiller, de renforcer les jeunes et de mettre en place des stratégies pour faire face à l’inaction climatique, Action Solidaire International organise les 21-22 et 23 septembre 2019 un camp Climat-Energie à Kaolack qui verra la participation de tous les clubs changements climatiques Sénégal», pour le moment c’est le seul évènement que j’ai pu voir en attendant ceux annoncés par les Jeunes Volontaire pour l’Environnement (JVE Sénégal) et Teranga LAB.

Si comme moi, vous n’avez pas organisé une mobilisation, rejoignez les millions de personnes qui quitteront leur poste de travail ou leur domicile pour rejoindre les jeunes grévistes climatiques dans les rues et exiger la fin de l’ère des combustibles fossiles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.