Le Sénégal  interpelé sur la Fraude sur le Tonnage des Navires de Pêche Industriels

En 2006, la Cellule d’Études de Planification (CEP) du Ministère des Pêches et de l’Economie  Maritime du Sénégal avait commandité un Audit du pavillon de la flotte de pêche démersale côtière. Dans le rapport, il avait été soupçonné des fraudes sur le tonnage déclaré de certains navires de pêche. Cette même situation confirmée par l’Ong Greenpeace suite à une investigation en 2015, semble ne pas inquiétée les autorités Sénégalaises qui sont à fond dans le processus de renouvellement  des  licences de  pêches.

Conscients des  conséquences économiques, sociales, financières et écologiques que peuvent engendrer cette pratique illégale, des acteurs de la pêche et de la société civile exigent du gouvernement du Sénégal une réponse immédiate vu qu’il semble faire la sourde oreille face cette interpellation.

̎Selon le Chargé de Campagne Océans à Greenpeace Afrique Ahmed Diamé « L’absence de réponse, de la part du Ministère, à nos nombreuses interpellations sur la question nous fait craindre que le Ministre n’a pas pris la pleine mesure de la gravité de l’état de nos ressources marines. Vu la situation actuelle de surexploitation de ces dernières et l’absence d’une gestion régionale de nos ressources, nous exigeons que le Ministre intervienne et adopte une approche proactive dans la résolution de ce problème »  a-t-il déclaré sur un communiqué rendu public par l’ONG Greenpeace.

« Une pratique illégale dont les conséquences économiques, sociales, financières et écologiques sont énormes. Elle consiste à sous-déclarer la capacité d’un navire de pêche dans le but de contourner la loi afin de bénéficier de privilèges tels que de pêcher dans des zones interdites et de payer des redevances réduites pour la licence » est la définition de la fraude sur le tonnage d’un navire, fournie par la dite ONG qui a d’ailleurs lancé une pétition pour exiger une politique de pêche transparente et limiter la fraude au tonnage.

Signez la pétition pour exiger une politique de pêche transparente et limiter la fraude au tonnage

The following two tabs change content below.