Malgré le froid et le vent, les pêcheurs mènent toujours leurs activités. Avec la rareté du produit, certains d’entre eux n’hésitent pas à braver les dures conditions météorologiques pour aller au- delà des eaux sénégalaises. Cette rareté du produit, n’épargne pas les pêcheurs de Bargny, une contrée lébou située à l’entrée de Dakar. « Dès l’instant qu’on entend qu’il y a du poisson à St-Louis ou à Joal, on quitte Bargny.